castellano  /  english  /  français  /    中文  /  ACCUEIL CONTACTEZ-NOUS
 
   


Vaquilla del Ángel. Puesta del pañuelico




Échantillon photographique de différents endroits de la ville.
Passez votre souris sur les images pour les agrandir.

 

Rencontre Teruel > Les fêtes

les fêtes

la vaquilla del ángel

_________________________________________________________

Un peu d’histoire

La Vaquilla del Ángel est la fête traditionnelle la plus enracinée de Teruel, son origine remonte à la nuit des temps. Il existe beaucoup d’antécédents car à Teruel fut toujours normal de courir devant les taureaux, mais il semble claire que cette pratique s’enracine au Moyen Âge et que, elle se transforma, au fur et à mesure, tout au long de l’histoire. À l’époque du Vénérable Francés de Aranda(1356/1441) il était déjà coutume d’amener des taureaux à la prison pour que les prisonniers pussent faire des passes avec une cape, après on les tuait pour pouvoir les manger. Comme les animaux étaient assez sauvages, on les amenait attachés avec deux grosses cordes pour les empêcher d’en faire qu’à sa tête. Les gens qui se trouvaient dans les rues à ce moment là trouvèrent excitant le fait de provoquer les taureaux, il va sans dire que c’était car les grosses cordes leur permettaient de faire cela en toute sécurité. Quand cette pratique devint habituelle ceux qui amenaient les taureaux desserraient la corde pour que les taureaux pussent avancer et faire peur aux gens. C’est possible que c’était ainsi que la Vaquilla Del Ángel naquit.

Avec ces antécédents et différentes époques tout au long de l’histoire où ces pratiques furent  interdites nous arrivons à nos jours où La Vaquilla del Ángel est une fête à date variable qui a lieu, au mois de juillet, le deuxième dimanche après la Saint Pierre (le 29 juin), ou le plus proche à la Saint Christophe (le 10 juillet), de samedi à lundi.

Début de la Vaquilla del Ángel

La prière de la Salve Régina est le début officiel de la fête, mais ce n’est qu’en fin d’après-midi que la fête commence de façon populaire. À quatre heures et demie pile, Monsieur le Maire apparaît au balcon de la Mairie pour prononcer la fameuse phrase: “¡Vaquilleros, la Vaquilla es vuestra!, que suene el campanico”. (Vaquilleros, la Vaquilla est à vous !, qu’on fasse sonner le campanico.) Le campanico est une petite cloche située sur le toit de la Mairie qui ne sonne qu’à cette occasion.

Mais sans doute, le moment le plus excitant est quand on met le pañuelo (un petit foulard rouge) au Torico (le petit taureau symbole de la ville), c’est le point culminant où tout le monde vibre d’émotion, à ce moment-là une explosion de joie se produit et les fanfares sonnent à tue-tête, cette joie annonce trois jours intenses de fête.

La fête dans les rues

Les habitants de Teruel sortent en masse dans les rues et les 20peñas commencent leurs activités aussi bien dans leurs locaux (situés en différentes rues et places de la ville et où l’entrée est gratuite pour tous les visiteurs), que dans les rues avec leurs fanfares.

Dans les locaux des peñas on mange, on boit et on danse au rythme des différents orchestres dans une fête sans fin.

Le Dimanche

Le dimanche après-midi tous les peñistas (les adhérant aux peñas) et beaucoup de gens de Teruel vont aux arènes pour rencontrer les quatre taureaux qui vont parcourir les rues de Teruel le lundi et pour participer au goûter traditionnel. Peñistas, familles et des groupes d’amis goûteront le savoureux “regañao” au jambon ou à la sardine entre autres bonnes choses, qui accompagneront avec beaucoup de boisons.

C’est devenu de plus en plus habituel que les assistants y soient déguisés, ainsi la fête est encore plus colorée.

Les Vaquillas

Samedi et dimanche, la nuit tombée, aux arènes, il y a des actes où l’on libère de jeunes vaches provenantes des ganaderias (l’élevage du proviennent les taureaux) les plus réputées à niveau local et national, on peut aussi profiter d’un toro de fuego (un taureau aux cornes duquel on attache des boules de produits inflammables qu'on allume) chaque nuit.

Les Ensogados

Le lundi le héros est le taureau, à 5 heures du matin le premier taureau fait une sortie triomphale aux arènes. Un par un, les quatre taureaux ensogados sont conduits des arènes à la Ronda, accompagnés de centaines de coureurs. Les taureaux de cette fête ne sont pas en liberté dans les roues, mais attachés par des cordes appelées la Soga et la Baga. Les taureaux ont dès le début la soga noué à la nuque. C’est impressionnante la façon dont le taureau sort du toril avec toute sa bravoure et la façon dont il charge contre un bonhomme en paille, c’est en ce moment qu’on ajoute la baga qui est une autre corde qui sert à limiter les mouvements du taureau. Il y a un groupe de personnes qui sont chargés de faire tout cela, ce sont les membres de la soga et la baga ; des personnes qui respectent et qui aiment le taureau et qui le controlent pour éviter des incidents avec les vaquilleros.

À 11 heures du matin, ce sont les plus petits, accompagnés presque toujours des grands-parents, ceux qui peuvent profiter de petits veaux ensogados sur la Place du Torico.

À partir de 18 heures les taureaux ensogados devant lesquels on a couru au petit matin parcourront les rues du centre ville

La fin de la fête

La fête finit avec un grand chapelet de pétards, l’enlèvement du foulard au Torico et des petits concerts jusqu’aux premiers rayons du soleil mardi matin.

 

fêtes du jambon de Teruel

_________________________________________________________

Cela a été à la fin des années soixante-dix que le jambon commença à avoir de l’importance du point de vue de la fête à la ville de Teruel. Depuis ces débuts populaires, folkloriques, sportifs, et surtout touristiques, on consolida, petit à petit, une activité commerciale et de fête très importante dans la ville.

L’Appellation d’Origine Contrôlée du Jambon de Teruel date du milieu des années quatre-vingts et c’est au tour de ce mets délicieux que l’on commença à célébrer la  Foire du Jambon, laquelle a été complétée, dans ses dernières éditions, avec les Aliments de Qualité.

Parler de jambon à Teruel c’est parler d’artisanat, de tradition et de culture. Pendant des siècles, les gens qui ont peuplé ces terres hautes, sèches et froides ont fait des produits du cochon, en plus d’une réserve pour subsister, des mets exquis qui conservaient avec des recettes de famille. Mais sans doute, le jambon a toujours été le roi de tous ces produits. Les propriétés qui distinguent le jambon de Teruel sont dues au climat et au savoir populaire transmis de parents aux enfants.  

Au tour de ce produit si bon et d’autres de grande qualité de la province de Teruel, a lieu tous les ans, au mois de septembre, la Foire du Jambon et des Aliments de Qualité qui comprend deux aspects bien différenciés. D’une part, il y a le côté technique et commercial et de l’autre le populaire et de la fête. C’est dans le premier où il y a beaucoup de contacts propres à l’activité des entreprises, tandis que le deuxième est complètement populaire. Des dégustations, l’occasion d’acheter les produits, des exhibitions des coupeurs de jambon à couteau, une corrida, des concerts, des concours et des festivals. Tout cela nous invite à connaître cet important événement au tour des produits que toute personne aimant manger bien ne doit pas manquer.

www.jamondeteruel.com

 

les nonces d’Isabel de Segura

_________________________________________________________

Peu de fêtes populaires, en si peu de temps, ont évolué comme celle de “Les Nonces d’Isabel de Segura”. Il s’agit de jouer dans la rue, dans une ambiance adéquate, l’histoire légendaire des Amants de Teruel. Ce n’était pas facile que des associations culturelles de théâtre, de musique et de danse s’impliquaient dans la réalisation d’une si grande mise en scène ayant pour théâtre les rues et les places de la ville, et tout cela au mois de février à Teruel.

Petit à petit on a atteint une grande participation populaire dans cette fête. Le nombre d’acteurs augmente à chaque édition enrichissant ainsi la représentation, le nombre de groupes qui participent à la récréation augmente aussi, ceux-ci vont se documenter historiquement. Les festivités sont en train de devenir une belle tradition attendue par le publique local et étranger.

Les répresentations téâtrales sont sans arrêt pendant toute la durée de la fête. Et tout cela nous invite à se rendre à l’une des fêtes les plus belles, émouvantes et attirantes de notre pays. La fête a été considérée d’Intérêt Touristique à l’Aragon en juillet 2007, en ces moments nous sommes en train de travailler pour atteindre la considération d’Intérêt Touristique National.

La représentation commence jeudi avec l’Annonce de la Mort de Diego de Marcilla, et le reste des jours de fête on joue toutes les scènes qui représentent notre plus chère histoire d’amour. Pour situer l’histoire on compte avec des spectacles, des raconteurs, des assommoirs, de la musique, un marché médiéval, des expositions, un tournoi et beaucoup d’autres activités qui font que la ville de Teruel devienne à nouveau celle qui était au XIIIème siècle.

Depuis 2006, c’est la Fondation Nonces d’Isabel de Segura qui est responsable de l’organisation de la fête.

Dans la ville de Teruel, le troisième vendredi du mois de février, auront lieu “Les Nonces d’Isabel de Segura”.

www.bodasdeisabel.com

 

semaine sainte

_________________________________________________________

La Semaine Sainte de la ville de Teruel fut déclarée fête d’intérêt touristique national en 2006.

Son fort caractère religieux se mêle aux manifestations au tour des cornets, tambours et grosses caisses, en prenant un air très particulier. Le succès de cette tradition est dû à l’implication de toute la ville à travers le Conseil des Fraternités et Confréries de la Semaine Sainte.

Entre le Dimanche de Rameaux et le Dimanche de Résurrection ont lieu différentes manifestations religieuses, à souligner la procession du Vendredi Saint. Dans celle-ci participent toutes les confréries de Teruel avec treize chars et leurs fanfares.

Mardi Pâques a lieu el Sermón de las Tortillas, ce jour-là tous les gens de Teruel vont passer leur journée à la campagne avec un panier bien rempli de nourriture. L’origine de cette tradition date du bas Moyen Âge.

www.semanasantadeteruel.com

 

   
© 2021 Ayuntamiento de Teruel. Servicio de Turismo. | Plaza de la Catedral, 1 44001 Teruel Telf./Fax.: 978 62 41 05 |   oficina.turismo@teruel.es
Avis légal |  Plan du site |  Protection de données